Affaire Jubillar : des traces de sang dans une voiture intriguent

Ici ont parle de tout et de rien

lucie
Messages : 13
Enregistré le : Dim 12 Déc 2021 20:12
Localisation : robert d'espagne
Vos Bacs : 120 L

Meuse  France  femme 

Affaire Jubillar : des traces de sang dans une voiture intriguent

Message non lu par lucie »

Une expertise réalisée dans la voiture d'un proche de Cédric Jubillar ont révélé des traces de sang qui doivent être analysées, selon « Le Parisien ».

Plus de 13 mois ont passé depuis la disparition de Delphine Jubillar. Mais pour les enquêteurs, toujours pas de nouvelles pistes. Nos confrères du Parisienrévèlent ce mercredi qu'une Peugeot 306 blanche suscite désormais un vif intérêt, notamment après les premiers résultats de son inspection par des experts. Ce véhicule appartient à une connaissance de Cédric Jubillar, mari de l'infirmière disparue et suspect numéro 1, qui continue de clamer son innocence dans l'affaire.

Le véhicule a été passé au peigne fin, notamment à l'aide d'un produit chimique appelé « bluestar » qui permet notamment de révéler les traces de sang humain, même après un nettoyage intensif. Résultat : sept traces de sang ont été identifiées. Il s'agit désormais de réaliser une expertise génétique du sang retrouvé dans la voiture afin de le comparer à celui de Delphine et Cédric Jubillar. Les résultats sont attendus au plus tard le 30 mars. Des cheveux ont également été découverts à l'intérieur et subiront le même sort.

« Il m'a dit qu'il n'allait pas être assez stupide pour utiliser sa propre voiture »
C'est le témoignage du co-détenu de Cédric Jubillar qui a mis les enquêteurs sur la trace de la Peugeot 306. Celui-ci affirme que Cédric Jubillar lui a confié avoir tué sa femme et avoir conduit le corps en voiture dans un endroit où il pourrait le faire disparaître. « Cédric aurait utilisé une voiture blanche, affirme le co-détenu. Moi j'ai compris qu'il n'avait pas utilisé sa propre voiture pour la transporter. Il m'a dit qu'il n'avait pas utilisé sa propre voiture pour la transporter. Il m'a dit qu'il n'allait pas être assez stupide pour utiliser sa propre voiture. »

Il s'avère que l'un des proches de Cédric Jubillar à Cagnac-les-Mines est propriétaire d'une voiture blanche. L'homme ne se souvient plus d'où il était le soir de la disparition de Delphine, chez lui ou chez sa compagne. Il affirme que Cédric et ses enfants sont déjà montés à bord, mais jamais Delphine, et qu'il ne lui a jamais prêté le véhicule. « Il venait chez moi quand il le voulait, et rentrait chez moi comme dans un moulin (…) Une fois, il est même rentré alors que je dormais et que j'étais dans mon lit pour me demander des produits stupéfiants », témoigne-t-il en évoquant les habitudes de son ami Cédric.

Il envisage auprès des enquêteurs la possibilité que Cédric Jubillar ait emprunté sa voiture en volant les clés à son insu. « Comme je vous l'ai dit, soit les clés de la 306 étaient sur le contact soit elles se trouvaient près de l'entrée sur une table, affirme-t-il aux enquêteurs. Ma porte d'entrée étant toujours ouverte, à cette époque, n'importe qui pouvait entrer. Donc Cédric a pu venir en pleine nuit prendre ma voiture et me la ramener sans que je ne m'en aperçoive. Il n'y a que quatre kilomètres entre la maison de Cédric et chez moi. »
Répondre